Êtes-vous prêt à mettre de côté votre smartphone, ne serait-ce que momentanément ?

Saviez-vous que cette petite habitude peut avoir un impact majeur sur votre santé ? L’utilisation excessive d’un téléphone augmente significativement le niveau de cortisol, l’hormone du stress [qui, par ailleurs, diminue l’espérance de vie]. De plus, la nomophobie, la peur de se retrouver sans téléphone portable, est devenue un phénomène courant dans cette société hyperconnectée. Cette dépendance constante à ces appareils expose le corps à des niveaux élevés d’ondes électromagnétiques, pouvant entraîner divers problèmes de santé. La question à se poser alors est : peut-on vraiment se permettre de rester connectés en permanence ?

Notre santé affectée par l’hyperconnectivité  

Lorsque votre téléphone est à portée de vue, dès que vous entendez sa sonnerie ou même lorsque vous avez l’impression de l’entendre, votre taux de cortisol, l’hormone du stress, grimpe en flèche. Cette réaction physiologique désagréable vous pousse instinctivement à saisir votre téléphone pour calmer cette sensation oppressante…

À chaque fois que vous plongez dans vos téléphones, vous risquez de tomber sur quelque chose de stressant, déclenchant ainsi une nouvelle décharge de cortisol ! C’est un cercle vicieux qui peut rapidement conduire à des niveaux chroniques élevés de cortisol.

Ceux-ci sont associés à une myriade de problèmes de santé, allant des douleurs cervicales aux comportements addictifs ; en passant par la dépression, l’obésité, le diabète, les problèmes de fertilité et l’hypertension artérielle.

Déconnecter : une faveur que l’on fait à sa santé mentale

Déconnecter, c’est LA solution pour faire redescendre le taux de cortisol et rompre avec l’anxiété qui en découle. Un premier pas consiste à désactiver les notifications, afin de reprendre le contrôle sur vos sensations physiques et de modifier vos comportements.

Quelques pratiques saines pour rééquilibrer la chimie de votre corps et restaurer votre sens du contrôle :

  • Éloigner ou supprimer les applications anxiogènes
  • Réduire l’exposition à la lumière bleue émise par les écrans
  • Éviter l’utilisation abusive des réseaux sociaux, qui peuvent avoir un impact sur votre humeur : comparaison sociale ou cyberharcèlement.
  • Tout simplement RÉALISER que le temps passé sur le smartphone remplace des activités bénéfiques pour votre bien-être mental, comme les interactions sociales en face à face, l’exercice, la lecture ou tout simplement le temps passé en extérieur.

Déconnexion intentionnelle : Concentration, productivité, bien-être retrouvés

La déconnexion doit être un choix délibéré, une décision de préserver nos propres rythmes et de nous accorder le droit à un moment de tranquillité. Peu importe nos emplois du temps chargés, il est toujours possible d’intégrer des pratiques de déconnexion dans notre quotidien :

  • Définir un « couvre-feu numérique » : Fixez un moment précis dans la soirée où vous mettez fin à toute activité numérique, permettant ainsi à votre esprit de se préparer au repos et à la détente.
  • Créer des créneaux horaires dédiés à la connexion : Identifiez les moments où vous avez réellement besoin d’être connecté, et limitez votre utilisation des appareils électroniques en dehors de ces plages horaires.
  • Utiliser le mode silencieux : Activez le mode silencieux sur votre téléphone à certains moments de la journée pour réduire les distractions et vous concentrer pleinement sur vos tâches prioritaires.
  • Aménager des espaces sans technologie : Dédiez des zones de votre domicile où les appareils électroniques ne sont pas autorisés. Que ce soit dans votre chambre à coucher, sur la table à manger ou dans un coin lecture, ces espaces vous permettent de vous adonner à des activités non numériques.
  • Pratiquer la pleine conscience : Profitez de vos pauses numériques pour vous engager dans des activités qui favorisent la présence mentale, comme la méditation, le yoga ou simplement la contemplation de la nature.
  • Trouver des alternatives enrichissantes : Pendant vos périodes de déconnexion, explorez des activités qui nourrissent votre esprit et votre corps. Lisez un livre, cuisinez, promenez-vous en plein air, pratiquez un artisanat ou passez simplement du temps de qualité avec vos proches.

En définitive, déconnecter temporairement des smartphones n’est pas seulement bénéfique, c’est essentiel pour préserver sa santé physique, mentale et émotionnelle dans ce monde constamment connecté. Alors ? Prêt à délaisser votre smartphone ?

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *